Les moustiquaires

Le paludisme sévit chaque année à La Grande Comore, les enfants en meurent encore !

320 moustiquaires, achetées par l'association, ont été distribuées en novembre 2005 et janvier 2006 pour essayer de lutter contre ce fléau.

 

Le bilan est malheureusement mitigé du fait de la mauvaise utilisation de ces moustiquaires et de leur détérioration partielle par les rats. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L'école

En 2005 : Il n'y avait qu'une seule classe - très vétuste - pour plus d'une centaine d'enfants ! Seuls les CP et CE pouvaient y aller. Les CM devaient aller, à pied, dans les villages voisins.


Après étude du projet en collaboration avec les villageois , il est décidé de construire une école de deux classes pour tous les primaires.  L’inauguration a lieu le 4 novembre 2006.

Puis il a fallu construire des toilettes, une réserve d'eau, sécuriser la cour d'école avec un mur d'enceinte, construire un bureau pour le directeur, électrifier l'école et la bibliothèque en solaire, ... Toutes ces interventions ont connu beaucoup d'aléas.... pour en savoir plus, cliquez ici

 

 

La bibliothèque

 

Dès que la nouvelle école a été construite, les  jeunes nous sollicitent pour augmenter leur savoir en créant une bibliothèque villageoise.

Après une étude de faisabilité, l'association décide pour sa construction et son aménagement.

En 2009, avec Odile Puravet, bibliothécaire une formation est mise en place pour une quinzaine de personnes issus de l'île dont trois d'Ifoundihé.

Une petite installation solaire permet l'ouverture de la bibliothèque en soirée, ce qui réjouit les scolaires.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

 

Les parrainages

Depuis la rentrée 2005, nous avons mis en place les parrainages afin que TOUS les enfants du village aillent en classe au moins jusqu'en fin CM2.

Apprendre à lire, écrire et compter sont les bases pour leur vie future.

 

Actuellement, grâce aux parrains, qui aident à 54% des besoins, nous achetons à la rentrée, les fournitures scolaires pour un an, aux primaires de l'école publique du village. Pour les collégiens, lycéens et universitaires, nous faisons un don contrôlé car il est impossible de connaître leurs besoins réels qui varient d'une école à l'autre.

 

Lors de nos missions, nous organisons un repas scolaire, bien souvent grâce à la générosité d'un membre actif de Comores Horizon.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Les parrainages sont une priorité pour l'association car

les enfants d'aujourd'hui sont les adultes de demain.

 

Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux parrains, vous êtes intéressé, reportez-vous au chapitre "PARRAINER UN ENFANT" et contactez-nous.

 

Haut de page

 

L'électrification solaire

 

En 2015, les jeunes demandent l'électrification de l'école et de la bibliothèque.

Avec l'appui d'ESF et des demandes de subventions accordées, nous finalisons ce projet en février 2018.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 



La gestion des déchets

A La Grande Comore, aucune gestion des déchets n’existe. Les villageois conscient du problème sont d’accord pour mettre en place des moyens concrets afin de limiter les maladies, les accidents et atteindre l’objectif :

 

                             IFOUNDIHE, VILLAGE PROPRE !

 

Malheureusement, à part à la bibliothèque, grâce à son directeur, il est très difficile d'avancer, le "jeter au sol" est encore de coutume.

En effet, ce sont les scouts qui s'étaient appropriés ce projet et comme ces jeunes vont en école supérieure, le groupe n'est plus disponible pour les collectes hebdomadaires.

Et pourtant, les villageois avaient la bonne idée de faire un tri...

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

 

 

La construction de routes

Dans le village, une seule route existait avec de nombreux sentiers escarpés et dangereux.

Une route qui dessert beaucoup de foyers est construite.

Tous les matériaux sont achetés par Comores Horizon et la main d'oeuvre assumée par les villageois.

Ils participent tous : les femmes ramassent les cailloux, les trient. Les jeunes et les enfants vont chercher l'eau et les jeunes hommes cimentent.

Maintenant, les femmes se sont appropriées ce projet de construction.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Haut de page

 

 


Les soins

 

 

 

Lorsque l'infirmière de l'association est en mission à Ifoundihé, elle prodigue des soins para-médicaux. Les besoins sont grands...

Elle fait de la prévention en milieu scolaire, soigne les plaies et coups, conseille pour les prises médicamenteuses et parfois trouve des solutions sur le terrain car beaucoup n'accèdent pas aux soins en dispensaire ou milieu hospitalier car trop onéreux. La priorité est de se nourrir d'abord.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

Autres réalisations

En 2006, envoi d'un container avec :

  • des vêtements
  • des tenues de foot
  • des jouets
  • des médicaments

En 2009, envoi de livres pour la bibliothèque

 

 

En 2006

 

 

 

 

 

 

Réhabilitation d'une réserve d'eau en 2011

 

 

En 2009